Skip to main content
recherche

Les progrès technologiques ont apporté une grande variété d'options pour le suivi de l'assiduité des élèves. Dans cet article, nous présentons les 5 solutions logicielles les plus populaires en matière de suivi de l'assiduité des élèves.

Jetons un coup d'œil sur les 5 solutions logicielles les plus populaires en matière d' assiduité des étudiants:

iBeacons avec application mobile

La combinaison des iBeacons et d'une application mobile pour les étudiants permet à ces derniers d'enregistrer leur propre présence, produisant ainsi une preuve précise de leur présence. En se connectant à l'application mobile SEAtS, l'application confirme la présence en se connectant à la balise iBeacon dans la salle. Contrairement à d'autres solutions logicielles de gestion des présences, la technologie iBeacon est à la fois abordable et riche en fonctionnalités.

Facile à installer - Chaque iBeacon a une durée de vie de 3 ans. Les iBeacons peuvent donc être placés n'importe où dans un amphithéâtre sans aucun câblage.

Précision des données - Chaque iBeacon est optimisé pour ne localiser que les étudiants présents dans la salle, ce qui évite les enregistrements frauduleux. Contrairement aux autres options, l'iBeacon peut garantir la présence des étudiants en utilisant la technologie Bluetooth pour connecter l'iBeacon à l'application mobile de l'étudiant.

Prix abordable - Les iBeacons coûtent environ 50 euros chacun, ce qui en fait une option extrêmement abordable.

Facile à utiliser - Une fois que l'étudiant a confirmé sa présence, les données sont envoyées sur le cloud et sont facilement accessibles via un tableau de bord où les enseignants peuvent générer des rapports et utiliser des flux de travail pour recevoir des alertes pour tout étudiant qui ne remplit pas un critère d'assiduité prédéterminé, par exemple 75 % de présence.

Productivité - L'efficacité de l'enregistrement des présences dans l'application élève permet d'augmenter immédiatement le temps d'enseignement, tout en supprimant le temps d'administration.

Automatisation - Les étudiants peuvent enregistrer leur présence sans avoir à ouvrir manuellement l'application.

Lecteurs de cartes d'étudiant

Au cours des 20 dernières années, les solutions logicielles de gestion des étudiants ont été dominées par les lecteurs de cartes à puce. Bien qu'ils soient coûteux à installer, les lecteurs de cartes permettent aux étudiants d'entrer dans un amphithéâtre tout en servant de carte d'étudiant. Il convient de noter que de nombreux éditeurs de logiciels se branchent sur les lecteurs de cartes existants, ce qui permet aux établissements de bénéficier d'un logiciel nettement amélioré sans avoir à réinvestir dans du nouveau matériel.

Productivité - En l'absence d'intervention de la part des enseignants, le temps d'enseignement en classe augmente de manière significative. Les effets négatifs sur le temps d'enseignement sont également réduits grâce à l'arrivée tardive de personnes qui peuvent scanner, sans interaction avec le professeur.

Facilité d'utilisation - La réactivité du lecteur de cartes, qui émet un signal sonore après que l'élève a scanné, en fait une option très simple.

Utilisations par des tiers - Les cartes d'étudiant peuvent également être utilisées pour accéder à d'autres ressources sur le campus, comme les imprimantes et l'accès à la bibliothèque.

Précision des données - En l'absence de contrôle, des présences fantômes peuvent se produire lorsqu'un étudiant scanne plusieurs cartes à la fois.

Prix abordable - Les prix varient de 200 € à 1500 € en fonction des caractéristiques, notamment la NFC et le scanner d'empreintes digitales.

L'installation - Les lecteurs de cartes doivent être physiquement reliés au réseau, ce qui peut s'avérer instable en cas de problème de réseau.

File d'attente - Bien que les lecteurs de cartes soient capables d'accepter 60 scans par minute, dans la pratique, plusieurs lecteurs de cartes sont nécessaires pour éviter les files d'attente, ce qui est lié à la question de l'accessibilité financière.

Mobile uniquement - GPS

Le GPS est un nouveau moyen d'enregistrer une preuve de présence en utilisant le GPS pour confirmer l'emplacement, mais il souffre de problèmes de précision. La précision du GPS se situe entre 5 et 20 mètres à l'extérieur et jusqu'à 40 mètres à l'intérieur. Si l'on tient compte des salles de classe situées sur plusieurs étages, la précision diminue encore. Toutefois, si vous recherchez uniquement une solution logicielle de gestion des présences des étudiants qui confirme la présence sur le campus, plutôt que dans une salle spécifique, il s'agit d'une option viable.

Automatisation - Une fois que le téléphone de l'élève est connecté par GPS, la présence est enregistrée sans interaction directe de la part de l'élève.

Productivité - Sans intervention de la part des professeurs, le temps d'enseignement en classe augmente de manière significative.

Prix abordable - Le GPS s'appuie sur des satellites dans l'espace pour envoyer des signaux aux smartphones, dont 99 % sont dotés d'une fonction GPS. Aucun matériel n'est donc nécessaire.

Précision des données - Le GPS ne fonctionne pas bien à l'intérieur, de sorte que la localisation obtenue n'est généralement pas assez précise pour être utile. Cela permet à un étudiant de ne se trouver que dans un bâtiment où se trouve la salle de classe pour enregistrer sa présence, ce qui fait de ce système un obstacle à l'obtention d'une preuve de présence précise.

GPS activé - Si un étudiant oublie d'activer le GPS de son téléphone, sa présence ne sera pas enregistrée. Cela signifie que l'avantage de l'enregistrement automatique des présences peut aussi être un inconvénient pour les élèves inattentifs.

Une étudiante asiatique utilise l'application SEAtS Mobile pour enregistrer sa propre présence à l'aide de balises Bluetooth virtuelles.

Mobile uniquement - WiFi

La présence par WiFi est un concept unique pour les institutions qui recherchent des solutions logicielles de gestion de la présence des étudiants. Si la preuve de présence et le prix sont des facteurs importants dans le choix d'un logiciel de gestion de l'assiduité, celui-ci n'est peut-être pas fait pour vous. La géolocalisation Wi-Fi consiste à mesurer l'intensité du signal entre les routeurs pour trianguler l'emplacement. Le niveau de précision dépend du nombre de balises de routeurs dans chaque salle de classe. Selon la méthode utilisée, la précision peut varier entre 5 et 30 mètres. En raison de la fluctuation de la force du réseau, les données de fréquentation peuvent varier considérablement. Si l'on ajoute à cela la maintenance du réseau, qui peut avoir un impact considérable sur les données de fréquentation, on obtient un système qui apporte autant de problèmes que de solutions.

Automatisation - Une fois que le téléphone de l'élève est connecté à un routeur, l'assiduité est enregistrée sans que l'élève n'ait à intervenir directement.

Productivité - Sans intervention de la part des professeurs, le temps d'enseignement en classe augmente de manière significative.

Précision des données - La puissance du signal peut varier en fonction du nombre de routeurs présents dans chaque salle. Même avec plusieurs routeurs, le signal peut fluctuer, ce qui signifie que la configuration de chaque routeur doit aller au-delà de la salle de classe pour garantir une connexion. Par conséquent, il est possible qu'un étudiant se tienne à l'extérieur de la salle pour enregistrer sa présence, ce qui fait que ce système n'est pas un bon moyen d'obtenir une preuve de présence précise.

Prix abordable - Le nombre de routeurs détermine le niveau de précision. Le prix des routeurs varie de 120 à 300 euros en fonction de leurs caractéristiques. Avec un minimum de 2 ou 3 routeurs recommandés pour chaque classe, le coût peut rivaliser avec celui des lecteurs de cartes.

WiFi activé - Si un étudiant oublie d'activer le WiFi de son téléphone, sa présence ne sera pas enregistrée. Cela signifie que l'avantage de l'enregistrement automatique des présences peut également être un inconvénient pour les étudiants inattentifs.

Maintenance du réseau - La maintenance d'un réseau de campus est un défi dans le meilleur des cas. Si le réseau tombe en panne, les présences ne seront pas enregistrées.

Mobile uniquement - Code QR

Le code QR est l'abréviation de "Quick Response" (réponse rapide) et peut être lu par un téléphone portable. Un code QR est généré avant chaque cours et les étudiants utilisent une application pour scanner le code afin de confirmer leur présence lorsqu'ils entrent dans la salle. En théorie, c'est une excellente idée. Cependant, dans la pratique, c'est la solution la plus truquée, simplement parce que le code QR peut être photographié et partagé avec des étudiants qui ne sont pas dans la salle de classe. Il est possible d'utiliser cette solution en tandem avec un second système, ce qui augmenterait la précision mais aussi le coût.

Prix abordable - Aucun matériel n'est nécessaire.

Facile à utiliser - Les élèves ouvrent leur application et scannent le code QR qui enregistre les présences.

Précision des données - Le code QR peut être facilement copié et partagé, ce qui en fait une mauvaise option pour une preuve de présence précise.

Saisie manuelle - L'enseignant doit générer le code et le présenter à l'écran ou l'envoyer par courrier électronique à l'étudiant. Cela peut prendre entre 5 et 10 minutes. Les étudiants en retard devront demander le code, ce qui affectera également le temps d'enseignement.

CONTACTEZ-NOUS

Si vous souhaitez en savoir plus sur les solutions logicielles de gestion de l'assiduité des élèves et sur la manière dont SEAtS peut mettre en œuvre votre solution préférée, veuillez envoyer un courriel à sales@seatssoftware.com pour commencer.

Fermer le menu